Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Avril 2018, 13h17

Tribune

Tribune

EN BAISSE - Une baisse de 30% du nombre de parlementaires et 15% de proportionnelle pour les élections législatives à compter de 2022, telles sont les deux principales mesures de la réforme des institutions, annoncées par Édouard Philippe, mercredi 4 avril. Ainsi, le nombre de députés pourrait passer de 577 à 404 et celui des sénateurs de 348 à 244, vraisemblablement à partir du prochain renouvellement partiel des sièges, soit dès 2020. Cette baisse du nombre de parlementaires se fera « dans des conditions qui garantissent la représentation de tous les départements et territoires », a annoncé le Premier ministre. Pour redessiner la carte électorale, gouvernement et Parlement devront s'entendre sur des critères à la fois démographiques et territoriaux.

STATU QUO ? - À trente ans d'intervalle, les mots de Michel Rocard et ceux d'Emmanuel Macron au sujet du rôle et de la responsabilité de la France dans l'accueil de « ceux qui sont en quête d’une vie meilleure » semblent entrer en résonnance. Pour autant, pour le docteur Jean-Paul Briand, citoyen engagé et ancien élu, qui s'est penché sur le projet de loi du président Macron, « la future loi sur l’immigration bafoue le principe républicain d’accueil de personnes en détresse ainsi que le respect de la dignité humaine ». Voici la tribune adressée par Jean-Paul Briand à la rédaction d'apostrophe45 au sujet d'un projet de loi qui a suscité de très nombreuses critiques, y compris dans le camp de la majorité. 

REGARD. Régulièrement, en fonction de l’actualité, Soufiane Sankhon, adjoint aux Sports pour la ville d’Orléans, livre pour apostrophe45 une chronique libre où il est question de sport à proprement parler bien sûr, d’un point de vue des performances athlétiques comme des enjeux sociétaux, politiques et économiques, mais également de bien-être, de dépassement de soi ou encore de nutrition. L’analyse aiguisée d’un élu local sur des sujets d’actualité, locaux, nationaux et internationaux, mais également le regard pertinent d’un ancien athlète de haut niveau, vice-champion d’Europe de karaté en 1999, aujourd’hui engagé sur les terrains de rugby autant que sur les tatamis des sports de combat. Pour cette nouvelle tribune, Soufiane Sankhon ne pouvait pas ne pas donner son point de vue sur l’affaire Jeanne d’Arc 2018, après les insultes essuyées sur les réseaux sociaux par Mathilde Edey Gamassou, jeune lycéenne métisse de 17 ans, qui incarnera la Pucelle d’Orléans le 8 mai prochain, dans les rues d’Orléans.

FRANCHISSEMENT - Depuis quelques semaines, il est beaucoup question de l'aménagement du Pont George-V dans les médias locaux, notamment après la demande formulée par le conseiller municipal d'opposition écologiste, Jean-Philippe Grand, de supprimer les voies de circulation dédiées aux voitures, et ce, afin de permettre aux vélos de franchir la Loire sans risquer la collision avec un véhicule ou le tram. Lors d'une conférence de presse organisée, vendredi dernier, le maire d'Orléans, Olivier Carré, a indiqué qu'il n'était pas favorable à cette expérimentation mais qu'il avait initié une étude afin, si les conclusions sont probantes, de proposer au conseil municipal de réduire à une seule voie la circulation du tram. Le collectif CitLab a adressé à la rédaction une tribune dans laquelle il formule trois recommandations au sujet de l'aménagement futur du pont George-V. 

FEUILLE DE SOINS - Jean-Paul Briand, médécin généraliste orléanais à la retraite et citoyen très impliqué dans la vie de la cité, a rédigé pour apostrophe45, cette tribune qui fait suite, et écho, à une conférence de presse tenue très récemment par le président de la Région, François Bonneau, sur le thème de la lutte contre la désertification médicale. Avec, pour point d'orgue de l'action politique mise en œuvre par la collectivité régionale, la volonté d'instaurer « un conventionnement différencié des médecins généralistes selon leur zone d’installation pour faire face à la situation ». Une mesure que Jean-Paul Briand trouve inefficace, et pour tout dire démagogique. Voici sa tribune in extenso.

C'EST TRANCHÉ - Thierry Soler, conseiller départemental écologiste du Loiret, a adressé une tribune à la rédaction, dans laquelle il salue la décision d’Edouard Philippe, Premier ministre, d’abandonner le projet de construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, un choix qui témoigne, selon Thierry Soler, de sa capacité à « prendre des décisions rationnelles en fonction des besoins réels des Français et des nécessités de l'économie ». Voici, in extenso, la tribune du conseiller départemental écologiste. 

QUAND LE DÉSERT AVANCE- Dans une tribune adressée à la rédaction, Stéphanie Rist, députée LRM de la 1ère circonscription du Loiret, explique les raisons pour lesquelles elle ne votera pas la proposition de loi du groupe Nouvelle Gauche « qui propose de déconventionner les médecins qui s’installeraient dans des zones « sur-dotées » » et ce, afin de lutter contre la désertification médicale. Voici son texte en intégralité.

EN VOEUX-TU, EN VOILÀ - Ils sont plutôt rares les élus qui prennent leur plume pour présenter, de manière circonstanciée, leurs vœux aux habitants de leur commune, circonscription, leur département ou leur région. Jean-Pierre Sueur fait partie de ceux-là.  Voici donc la lettre, sous forme de vœux, parvenue à la rédaction d’apostrophe45 et adressée aux habitants du Loiret.

REMÈDE MIRACLE ? Orléans n’échappe pas à la règle. Après celle de La Source, puis celle de l’Argonne, la ville a lancé le projet d’ouvrir une troisième Maison de santé pluridisciplinaire, dans le quartier Saint-Marceau cette fois. Très coûteuses pour la collectivité, ces MSP remplissent-elles réellement et totalement le rôle qui est censé être le leur, à savoir lutter contre la désertification médicale et donc faire venir de nouveaux praticiens sur des territoires qu’ils auraient boudé autrement. Pas si sûr. En tous les cas, les premiers bilans faits à partir des MSP existantes, localement comme nationalement, n’ont semble-t-il pas démontré la réelle efficacité des ces structures. Pour apostrophe45, Jean-Paul Briand livre son analyse sur ce sujet devenu un problème de société e central, et  notamment dans le département du Loiret. 

CITOYEN - Vous connaissiez CiTLab, ce collectif de citoyens de la métropole orléanaise soucieux de faire vivre le débat démocratique localement. Et bien, maintenant, voici C.O.M. (Citoyen Orléans Métropole), le media participatif de CiTLab qui a pour ambition d’être « un lieu de débats de référence, organisés et modérés, un espace de solutions innovantes » sur Internet. 

Pages

L'expresso

À L'AFFICHE

DOSSIER IMMOBILIER S17 2017_0.jpg