Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 19 Août 2018, 02h08

Rama Yade

Rama Yade, qui brigue la présidence du Parti radical, l'une des composantes de l'UDI, a défendu sa candidature, ce vendredi, à Orléans.

Outre sa candidature à la succession de Jean-Louis Borloo à la présidence du Parti radical, Rama Yade fait campagne pour défendre les candidatures UDI aux élections européennes. Pour faire barrage à la montée inquiétante du FN

Résumé: 

PARTI RADICAL. Évidemment, Rama Yade a une popularité sans commune mesure avec celle de son rival à la présidence du Parti radical, le nouveau maire de Nancy, Laurent Hénart. D'ailleurs, à la porte du restaurant dans le centre-ville d'Orléans où elle défendait sa candidature devant une vingtaine de militants de la fédération du Parti radical du Loiret - qui en compte autour de 140 -, ce vendredi 23 mai, un petit groupe de jeunes attendaient sa sortie pour échanger quelques mots avec elle.  Un atout dont elle entend bien user pour sortir le Parti radical de cette relative confidentialité politique dans laquelle il baigne depuis toujours. Et dont Jean-Louis Borloo, qui cède donc son fauteuil, s'est efforcé de l'extraire.

Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné.

Pour vous abonner, cliquez ici