Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 21 Octobre 2018, 08h09

Les électeurs de la 4ème circonscription sont appelés à nouveau aux urnes après l'invalidation de la victoire de Jean-Pierre Door. 

Jean-Pierre Door avait pu conserver son siège de député à l’issue d’un second tour de scrutin lors duquel seulement 8 voix le séparaient de son adversaire de La République en Marche, Mélusine Harlé.

C'EST REPARTI POUR UN TOUR - Les dates sont désormais connues : après la décision, le 18 décembre dernier, du Conseil constitutionnel d'annuler l'élection de Jean-Pierre Door, dans la 4e circonscription du Loiret, une élection législative partielle sera organisée le 18 mars prochain, et en cas de second tour le 25 mars 2018. 

On se souvient que Jean-Pierre Door avait pu conserver son siège de député à l’issue d’un second tour de scrutin lors duquel seulement 8 voix le séparaient de son adversaire de La République en Marche, Mélusine Harlé. Il s’agissait-là du plus faible écart enregistré lors de ces élections législatives en France. Or, la candidate malheureuse avait fait valoir auprès du Conseil constitutionnel un certain nombre d’irrégularités de nature à bouleverser le sens du scrutin. Et le 18 décembre, donc, le Conseil constitutionnel allait dans ce sens et invalidait l’élection du député-maire LR de Montargis

Dans les colonnes d’apostrophe45, Jean-Pierre Door ne dissimulait pas sa « colère » et sa détermination à faire à nouveau campagne afin que ce soit le suffrage universel qui décide du vainqueur de cette élection et non le Conseil constitutionnel.

A. G.