Le pure-player qui vous sort de votre quotidien

Le 13 Novembre 2018, 21h30

Le marché de l’immobilier orléanais semble avoir perdu la tête ces derniers mois enregistrant des baisses et des hausses importantes.

« Nous sommes face à un volume de ventes très fort, peut-être sommes-nous face à une sorte d’apogée », Yves Auberger.

À Y PERDRE SON LATIN - Bien difficile à comprendre, et davantage encore à interpréter, le marché de l’immobilier orléanais ces derniers mois. « Il y a de fortes hausses dans les prix et en même temps de fortes baisses, il est bien difficile de s’y retrouver dans ce marché atypique », concède volontiers Yves Auberger, notaire à Ingré et vice-président de la chambre des notaires du Loiret. 

Pour les appartements anciens, le prix du marché fait vraiment face à un effet yoyo puisqu'il accuse de très fortes baisses dans certaines communes de l’agglomération avec des -14, 6 % observés à La Chapelle-Saint-Mesmin ou encore -9, 10% à Fleury-les-Aubrais, et dans le même intervalle des hausses tout aussi conséquentes à Saint-Jean-de-la-Ruelle (+14,8%) et à Saint-Jean-le-Blanc (+11,3%) ou Olivet (+7%). Bien difficile de s’y retrouver ! 

« On peut trouver des sources d’explications dans le succès des programmes neufs »

« On peut trouver des sources d’explications dans le succès des programmes neufs qui ont connu de grosses ventes en 2018, et particulièrement dans la périphérie d’Orléans », explique, prudent, Yves Auberger. « On parle beaucoup d’énergie actuellement, or les immeubles anciens sont très énergivores et ils ont des charges souvent élevées. Ils se vendent donc moins ou à des prix plutôt faibles. D’où les fortes baisses enregistrées dans les communes où des programmes neufs ont pris de l’ampleur. »

Capture d’écran 2018-10-28 à 18.43.52.png
(Source : groupe ADSN immobilier)

Du côté d’Orléans et de ses quartiers, les données actuelles ne sont pas beaucoup plus simples à comprendre. Globalement, le marché enregistre une hausse de 2,10% mais, là encore, avec de fortes disparités en fonction des secteurs. Le quartier Gare témoigne d'une hausse de +7%, tout comme celui des Carmes avec un surprenant +9,3%. « Ces deux quartiers sont des quartiers en devenir avec des projets d’urbanisme importants. Dans le quartier Gare, les prix sont plutôt faibles – 1760 euros le m2 – ce qui peut expliquer aussi son attractivité », lâche Yves Auberger. Pour des raisons qui ne sont pas liées, les quartiers Bourgogne-Saint-Marc et Dunois sont en baisse avec, respectivement, -2,7 % pour l’un et -4,7% pour l’autre. « Le quartier Bourgogne-Saint-Marc a bien moins la cote et cela se vérifie avec le marché des maisons. Pour Dunois, cette baisse est plus difficile à interpréter », poursuit le vice-président de la chambre des notaires du Loiret. 

Le marché des maisons anciennes en hausse de +4,5% à la périphérie d’Orléans 

Concernant le marché des maisons anciennes, il est en hausse de +4,5% à la périphérie d’Orléans et en baisse de -3,7% pour Orléans intra muros. Avec, à nouveau, des disparités très marquées. Le quartier Bourgogne-Saint-Marc est en chute libre avec -15,5% tandis que quartier Madeleine affiche une surprenante santé avec +17,4%. « Il faut relativiser ce chiffre car nous ne sommes que sur 30 transactions et il suffit que trois ou quatre ventes soient fortement élevées pour dynamiser le marché artificiellement », commente Yves Auberger. Les quartiers de La Source et des Blossières sont, eux, en léger recul (-4,4% et -3,8%).

Que retenir de ce marché qui semble avoir perdu le nord depuis cet été ? « Nous sommes face à un volume de ventes très fort, peut-être sommes-nous même face à une sorte d’apogée », répond Yves Auberger. « On peut s’attendre à une forme stabilité en 2019. Le prêt à taux zéro continue de dynamiser les ventes, tout comme les taux qui restent très bas avec 1, 5 % ou 2 %. On assiste à un phénomène que l’on n’avait pas vu depuis longtemps : des personnes revendent aujourd’hui des biens à des prix moins élevés que ceux auxquels ils avaient acheté entre 2008 et 2010. » Le bonheur des uns …

A. G. 

Capture d’écran 2018-10-28 à 18.46.57.png

Capture d’écran 2018-10-28 à 18.47.48.png